Chers collègues, vous me pardonnerez, mais c’est aujourd’hui aux parents que je m’adresse. Je viens de découvrir une méthode extraordinaire tant par la rapidité de ses résultats que par la qualité de ceux-ci pour obtenir des enfants exemplaires! Vous savez, ces enfants de série télé, qui ne bronchent pas, qui restent sagement dans un coin et qui n’empêchent pas les adultes de vaquer à leur occupation, qui ne les sollicitent pas toutes les deux secondes ni ne les gênent avec un vacarme assourdissant!

Résultat de recherche d'images pour "enfant sage"

Image issue de coloriage.fr

Cette méthode, vient, comme la plupart des innovations, des Etats-Unis, et m’a été rapportée par une amie qui vit là-bas.

Il s’agit en fait d’une combinaison médicamenteuse-respiratoire.

Les pilules sont en vente libre là-bas et on peut se les procurer très facilement sur internet. Quant à la partie respiratoire, il s’agit en réalité d’une série d’exercices de respiration profonde et apnée qui accentuera l’effet du médicament.

Le résultat est bluffant. L’enfant peut ensuite rester assis plusieurs heures d’affilées sans faire aucun mouvement, mais est tout de même apte à suivre son parent (lors de sorties shopping par exemple!)

Les temps propices à ce traitement sont nombreux!

  • Au petit déjeuner le matin, (quel plaisir de se lever à dix heures, boire son café dans le calme en lisant un bouquin, pendant que les enfants sont assis sagement dans le canapé mangeant en silence des céréales molles depuis 2 heures!)
  • A midi, (pas besoin de répondre à leurs questions, d’écouter leur conversation, de rire à leurs « blagues »)
  • Après l’école (vraiment là c’est vital pour survivre jusqu’à l’heure du dîner!)
  • Le soir, avant de s’endormir (plus besoin de se coltiner l’histoire du soir!!!)

Bref, que du plaisir et du temps libre pour les parents!

Je me suis bien sûr renseignée sur les risques liés à cette méthode, vous allez voir, ils sont minimes:

  • Retard du langage
  • Perte d’attention
  • Diminution de capacité d’imagination
  • Hyperactivité
  • Diminution de la mémoire
  • Diminution du temps de concentration
  • Prise de poids
  • Parfois diminution des capacités de motricité fine

Bref rien d’alarmant!

 

 

Si?

 

 

Allez, c’était une blague bien sûr… qui voudrait mettre ainsi sur pause son enfant pour son confort personnel, au risque de mettre son développement en danger…

Et pourtant… N’est-ce pas, parfois, cet objectif peu reluisant que nous poursuivons lorsque nous mettons nos enfants devant un écran?

Cet article, tout à fait culpabilisant n’est pas écrit pour jeter la pierre à qui que ce soit, mais pour tenter de faire réfléchir.

En tant qu’enseignante, ce fléau, je le vis au quotidien. Dans ma classe, et dans celles de mes collègues, nous les voyons ces gosses en état d’overdose d’écran. Et le résultat est très angoissant, allant d’enfants en retard de langage, ou même incapables de répondre lorsque l’adulte les appelle, à ceux qui ont un vocabulaire et une imagination tellement pauvres qu’ils sont incapables de la moindre production fictive, même en dictée à l’adulte. Sans oublier les élèves souffrant d’hyperactivité, de troubles de l’attention, de manque de sommeil…

J’aimerai aussi revoir avec vous ce qu’est un enfant. Je sais pertinemment que les parents sont soumis au jugement constant et incessant de leur entourage, j’ai écrit un petit article il y a quelques années sur ce sujet. Et c’est là, le noeud du problème. Aujourd’hui, il n’est plus toléré que des enfants courent, crient, chahutent, qu’ils dérangent les adultes. Peut-être aussi parce que le monde des adultes et celui des enfants se sont rapprochés, il ne nous est plus envisageable de mettre notre progéniture à la porte en lui demandant d’être à l’heure pour le repas, la laissant jouer dans un terrain vague, ou dans la campagne, avec sa bande de copains…

Et pourtant, un enfant, je suis désolée, ça crie, ça joue, ça chahute! Ça ne reste pas assis, bien sagement, en silence… Ça c’est le rôle de la déco en faïence de tata Suzanne!

Alors par pitié, arrêtez de culpabiliser si vos gosses sont turbulents! Ce sont des gosses! Ne portez pas d’importance aux regards courroucés de ceux qui savent mieux que les autres, ceux qui feraient mieux que vous! Les gosses ça crie, ça joue, ça chahute! C’est même comme cela qu’ils apprennent, qu’ils grandissent, se frottent au monde qui les entoure. Ils inventent des jeux, des histoires, trouvent des solutions à des problèmes imaginaires, se font peur, se rassurent, prennent confiance en eux. Et si on les anesthésie à coup d’écran, ben oui, ils sont plus calmes, ils ne font pas de bruit, ils ne nous embêtent pas… mais ils ne vivent pas…

J’ajouterai à cela, que les parents peuvent aussi jouer avec eux, il existe aujourd’hui de nombreux jeux permettant de prendre du plaisir à jouer avec son enfant (pas comme avec les petits chevaux si vous voyez ce que je veux dire…) Oui, les parents peuvent jouer avec leurs enfants… ou pas! Parce que les jeux des enfants, sans adultes pour apporter des normes ou un jugement c’est cool aussi! Alors laisser ses enfants jouer seuls c’est pas être un parent indigne!

Pour finir, je vous oriente sur ma rubrique une journée sans écran, un rituel que nous avons mis en place (pas toujours rigoureusement, mais l’essentiel c’est de faire de son mieux!). L’idée, c’est de se passer de tout écran durant une journée par semaine. Ça vous semble impensable? Alors, je vais jouer la provoc (encore une fois) et vous dire que pour savoir si on est dépendant (alcool, drogue, shopping ou n’importe quoi) la technique c’est de supprimer l’objet de dépendance pendant une semaine et voir comment on le gère… Alors, dépendant aux écrans ou non? Moi perso, la dépendance, ça m’angoisse!

Allez, pour  finir (pour de vrai cette fois, promis!), je ressors le travail de Donna Stevens, une photographe Australienne. Elle photographie des enfants lors d’une séance télé. La Série de photo est appelée Idiot Box…

 

2 thoughts on “Un enfant calme, autonome et patient sans cri ni punition!

  1. jeuxdecole dit :

    Excellent article et vraiment au coeur de nos préoccupations actuelles dans nos écoles …

    1. Olivier dit :

      C’est très vrai tout ça. Après avoir lu ton article y a quelques jours, j’ai regardé le reportage d’Envoyé Spécial sur les dégâts des écrans chez les enfants. J’en ai encore des frissons dans le dos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com