Voilà, le compte à rebours est lancé… dans quelques jours, je n’existerai plus sur Facebook.

Un tout petit blabla pour vous expliquer pourquoi.

tout d’abord, il faut que je vous dise pourquoi j’avais un compte Facebook. Je ne suis pas fan du principe, de sa politique ni de son créateur, je n’ai pas de compte perso, alors pourquoi ouvrir une page pour rigolett? Et bien pour promouvoir mes articles et leur apporter une plus grande visibilité. Et ça marche! Lorsque je fais le lien d’un de mes articles sur Facebook, la fréquentation du blog est multipliée par 10!

Alors pourquoi tout arrêter? Et bien pour plusieurs raisons:

  • Tout d’abord, je l’ai dit plus haut, je n’apprécie ni la politique de Facebook, ni son principe (repli sur entre-soi) ni son créateur.
  • Ensuite, ces dizaines de visites ne sont pas très intéressantes au final, mis à part le bond dans les stats. C’est un nuage de sauterelle qui arrive, récupère la ressource et s’en va, sans réelle communication.
  • Et puis, je me suis sentie happée par ce réseau social. Je n’ai pas compté les heures passées à regarder des vidéos débiles, mais même en étant réfractaire, je suis sûre que c’est astronomique…
  • Il y a aussi le poids écologique de ce site, qui est faramineux. Et ça, l’empreinte écologique de mes activités numériques me questionne de plus en plus…
  • Je ne souhaite plus promouvoir mes articles. Ben oui, ça semble bizarre comme ça mais j’ai ce sentiment, chaque jour plus fort, que le blogging perd son âme avec les réseaux sociaux. Il faut dire que c’est grisant hein, d’avoir des centaines, de visiteurs qui viennent sur son blog, likent, partagent et commentent nos ressources. Mais la contre-partie c’est cette surenchère, le toujours plus beau, toujours plus fun, toujours plus mieux (sisi). Avec les dérives des partenariats (j’ai dénoncé celui d’Amazon en son temps, mais aujourd’hui c’est les pubs, les éditeurs, les concours, les applications à destination des classes…) Je ne souhaite jeter la pierre à personne avec mes propos, et je présente mes excuse à chaque blogueur.euse qui se sentirait blessé.e par mes mots. J’ai une profonde admiration pour le travail partagé, qui m’aide au quotidien, mais je voulais exposer honnêtement mon ressenti.

Je reste sur Twitter. Je ne sais pas encore si je continuerai à promouvoir mes articles par ce biais… la réflexion n’est pas achevée, mon cheminement non plus.

Je ne veux voir ce blog disparaître, mais sera-t-il assez fort pour résister à une absence totale de communication…

4 thoughts on “Pourquoi j’ai quitté Facebook

  1. Avatar Olivier dit :

    Je t’ai lu, et ça me questionne.
    Pendant les vacances, j’ai par exemple eu un bond de personnes qui ont suivi ma page FB, sans rien y avoir mis de nouveau depuis très très longtemps. Alors qu’à une autre époque je publiais régulièrement et rien de ce coté là.
    Ce qui me plait (ou plaisait, je ne sais pas si je le pratique encore réellement), c’est(ait) les échanges, et force est de constater qu’ils ne se passent plus sur les blogs. Rien qu’à voir le néant de remerciements sous ton article pour ton cahier de réussites C3.
    Bref, je ne sais pas quoi penser.

    1. Avatar Rigolett dit :

      Je partage ton désarroi… heureusement qu’il y a d’autres moyens d’avoir des échanges avec les cyber-collègues qui deviennent de super-copains! 😉

  2. Avatar Chat noir dit :

    Hello, Rigolett ! Je suis entièrement d’accord avec toi, et je ressens la même chose à travers ma page FB et sur mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com